Accueil / A vos fourneaux / Cuisiner sainement avec une poêle antiadhésive

Cuisiner sainement avec une poêle antiadhésive

Les poêles antiadhésives ont été créées pour ceux qui veulent mijoter des plats sans utiliser de la matière grasse. Mais, il faut dire que certains modèles ne sont pas particulièrement recommandés. En effet, les produits utilisés pour leur fabrication sont assez nocifs pour la santé. Tel est le cas du PTFE. Ce petit guide aidera les amateurs de cet ustensile de cuisine à bien choisir. On se perd assez facilement avec toutes ces variétés et marques de poêles que l’on retrouve sur le marché.

Les revêtements à éviter

On se rend de plus en plus compte de la dangerosité du PTFE aujourd’hui même s’il offre une efficacité exceptionnelle. Il s’agit en fait de l’abréviation du polytetrafluroéthylène. Celui-ci s’obtient par contraction du Teflon et de l’Aluminium. Le succès de ce genre de poêle est indéniable notamment à cause de cette mode à cuisiner sainement sans graisse. Toutefois, on ne se rend pas compte du danger auquel ce produit nous expose. Chauffé à une température avoisinant les 250 °C, il libère des acides corrosifs qui se mélangent aux aliments cuits mijotés à cette chaleur. Mais ce n’est pas tout. Les fabricants utilisent de l’acide perfluorooctanoïque ou PFOA pour renforcer la solidité de la peinture antiadhésive PTFE. Il est responsable de bon nombre de maladie et de cancer. Cette substance devient donc assez présente dans l’organisme des personnes usant de la poêle. Mieux vaut se tourner vers la céramique. D’ailleurs, elle retrouve le devant de la scène avec la baisse de popularité de Teflon.

Des alternatives plus sures

La céramique est une bonne alternative même si elle n’offre pas une aussi bonne résistance que le PTFE. Toutefois, elle a une bonne durée de vie et reste assez saine. C’est un ustensile très apprécié par les professionnels, et utilisé par les grands restaurants ou les écoles comme chez  EHG – l’ecole hôtelière à Genève. Il est préférable de faire une petite concession plutôt que de se retrouver avec des problèmes de santé. Mais, il ne faut surtout pas l’utiliser trop longtemps. Toutefois, la céramique également libère de minuscules particules. Il est conseillé de changer de poêle tous les deux ans. En dehors de la céramique, l’acier est un investissement avec les variétés inoxydables. Pour accroitre ses propriétés anticorrosives et antiadhésifs, ce métal est mélangé avec d’autres, tels que le chrome et le nickel. Mais l’acier inoxydable ne plait pas à tout le monde en raison de son manque d’esthétisme. Voilà pourquoi quelques personnes se tournent vers la fonte quitte à induire l’ustensile de graisse de temps en temps.

A propos de a.morel

Vérifiez également

5 recettes à réaliser sans cuisson

Une panne d’électricité n’arrive jamais au bon moment, c’est connu. Tranquillement installé(e) dans votre cuisine …