Accueil / A vos fourneaux / Cuisine du monde / Découvrir un art culinaire exceptionnel sur les terres boliviennes

Découvrir un art culinaire exceptionnel sur les terres boliviennes

Riche en goût et variée, la cuisine bolivienne est un art qui mérite d’être découvert le temps d’un séjour en Bolivie. Constituée de nombreux plats à base de céréales, de patates et de piments, elle permettra aux touristes d’expérimenter de nouvelles saveurs. Parmi les mets typiques incontournables, on compte la salteña, une sorte d’empanada. Celle-ci est un chausson fourré de viandes, de pommes de terre, d’œufs, d’olives ainsi que de sauces pimentées. Elle se déguste chaude. Par ailleurs, les globe-trotters pourront en trouver d’autres variantes qui sont garnies avec du fromage, de la viande, des oignons ou du poulet. Mis à part cela, les voyageurs pourront essayer des soupes, entre autres, la sopa de mani ou la soupe de cacahuètes. Il s’agit d’un pot-au-feu bolivien composé de crème épaisse d’arachides, de lait, demorceaux de viande tendre, depommes de terre à la vapeur, d’épices et de persil.

Quelques plats principaux incontournables

Mis à part les amuse-bouches et les soupes, les bourlingueurs auront l’occasion de découvrir des plats principaux savoureux et uniques. Ils pourront consulter un guide en Bolivie pour voir l’ensemble de ces mets et en choisir. Pour entamer leur dégustation, les voyageurs apprécieront la sajta de pollo, un mélange de pommes de terre, d’oignons râpés, de tomates et de fromage. Puis, le tout est baigné dans une sauce piquante appelée aji amarillo. Hormis cela, lors d’un passage dans la ville de Sucre, les touristes pourront essayer le picantemixto. Celui-ci est préparé avec du poulet, de la viande de porc ainsi que du charkekan.

Par ailleurs, le temps d’un circuit dans la capitale gastronomique du pays, à Cochabamba, le pique macho est à ne pas manquer. Il s’agit d’un plat constitué de morceaux de carré de rumstecks grillés, de tomates, de frites et de piments rouges. En outre, à Santa Cruz, les globe-trotters aimeront lestamales. Ces spécialités sont des plats végétariens composés de chausson de maïs ou de manioc sucré-salé. Elles sont idéalement accompagnées de café camba. Les touristes pourront aussi essayer le pacumutu, une longue brochette de viande tendre.

Apprécier des boissons typiques

Pour accompagner ses repas, les globe-trotters pourront apprécier quelques boissons locales. Durant le petit-déjeuner, ils aimeront, par exemple, l’api. Celui-ci est une boisson chaude sucrée et épaisse. Il est réalisé avec quelques ingrédients comme du maïs violet, de la cannelle et du clou de girofle. Les touristes pourront aussi adorer le refresco de quinoa, un breuvage délicieux et vitaminé. Celui-ci est fait avec un mélange de lait, de quinoa et de jus de pomme. Outre cela, le mate de coca est à essayer. Il s’agit d’une tisane de feuilles de coca qui est généralement proposé dans les hauteurs. À noter que cette boisson a une vertu anti-soroche. Elle est recommandée pour les aventuriers qui ont un mal d’altitude.

A propos de a.morel

Vérifiez également

Voyage culinaire au Costa Rica : une gastronomie qu’il ne faut pas manquer

Quand on parle de voyage au Costa Rica, on fait toujours référence à une nature …