Accueil / A vos fourneaux / Conseils pratiques / Le Fromage végan : quel intérêt pour la santé et pour l’environnement ?

Le Fromage végan : quel intérêt pour la santé et pour l’environnement ?

Le formage fait partie des produits véganisés ces dernières années, au même titre que la viande avec ses alternatives au soja et le lait avec les boissons végétales. Le nouveau produit végétarien apparaît sous le nom de : fromage végan, formage végétal, faux-mage, ou encore vromage. Alors, qu’est ce que c’est ? Quels sont les intérêts d’en consommer, tant pour la santé que pour l’environnement ? Est-il possible de le faire soi-même ? Les réponses dans cet article.

Formage végan ou « faux-mage » : qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’un produit qui n’est pas fabriqué à partir du lait animal. À la place de cette matière première, les fabricants se servent des purées d’oléagineux. Il peut, par exemple, s’agir des noix de cajou. Ils peuvent également utiliser des jus végétaux à l’instar des boissons végétales issues d’amandes ou de soja. Le « vromage » peut être conçu de différentes manières. Il peut bénéficier des aromes naturels ou des épices pour varier leur goût.  D’autres peuvent passer par le processus d’affinage.

Pourquoi la tendance « fromage végan» ? En effet, nombreuses sont les personnes qui sont intolérantes au lactose.  Il s’agit notamment des personnes âgées. Leur organisme n’a plus assez la capacité de produire de l’enzyme lactase, un élément nécessaire pour la décomposition du lactose. Cela peut entraîner des ballonnements, des gaz, ou une inflammation dans le corps.

Fromage végan : est-il avantageux ?

La question qui se pose souvent à propos du « faux-mage » est : s’agit-il d’un simple effet de mode ou présente-t-il vraiment des atouts pour la santé et l’environnement ? Alors, cela dépend du produit :

  • Le « vromages » qui ne contient que très peu de valeurs nutritives : on le trouve notamment dans les supermarchés. Ce qui particularise ce produit est qu’il est fabriqué à partir des additifs, de l’amidon et de l’eau ;
  • Les « vromages » fabriqués à partir de boissons végétales ou d’oléagineux, se caractérisant par leur goût et leur texture presque identiques à ceux d’un vrai fromage. Ils contiennent de protéines, de fibres, et de minéraux ;
  • Les « vromages » contenant du tofu fermenté : en plus de leur apport important en protéines, ils ont également des effets bénéfiques sur la digestion.

Sur le plan environnemental, les formages végans peuvent être avantageux, à condition qu’ils soient fabriqués d’une manière artisanale. Il est à noter que la fabrication des produits laitiers industriels est une source de pollution.

Est-il possible de faire soi-même son fromage végan ?

Cela vous tente de déguster pour la première fois un fromage végan ? Alors, sachez qu’il est possible de le faire vous-même. C’est simple. Pour procéder, voici les étapes importantes :

  • Procurez-vous une tasse de noix de cajou et un mixeur ;
  • Trempez les noix durant la nuit ;
  • Enlevez l’eau ;
  • Misez les noix avec deux cuillères à café de sel, deux cuillères à café de levure et une tasse d’eau tiède ;
  • Procédez jusqu’à ce que vous obteniez une pâte bien lisse ;
  • Versez deux cuillères à café d’agar-agar puis mixez pendant 10 minutes ;
  • Ajoutez un arome (herbes aromatiques, épices ou autres) ;
  • Après que la pâte devient plus compacte, versez-la dans un moule afin qu’elle puisse prendre la forme d’un fromage ;
  • Mettez au réfrigérateur pendant quelques heures avant de déguster.

A propos de a.morel

Vérifiez également

Le QR code, une bonne option pour combattre le coronavirus

Gérez-vous votre propre restaurant ? Si oui, vous pouvez apporter du trafic vers votre restaurant et …