Accueil / Vin / Les caractéristiques des vins biodynamiques

Les caractéristiques des vins biodynamiques

Un vin biodynamique se définit par un vin élaboré selon les fondements de l’agriculture biodynamique. Les procédés biodynamiques peuvent s’appliquer, selon le producteur, aux pratiques de culture de la vigne. C’est ce qu’on appelle communément la viticulture biodynamique. Ces méthodes s’appliquent aussi à la conception du vin, d’où la vinification biodynamique. Celles-ci sont pratiquées par des vignerons bios et la biodynamie vise surtout à abolir tout intrant de synthèse.

Les vins biodynamiques

Les pratiques caractéristiques à la biodynamie sont axées sur trois principes fondamentaux, lesquels se basent sur :

  • une conception de la ferme ou jardin en tant qu’organisme agricole ou une entité autonome et individualisée ;
  • une utilisation des préparations biodynamiques à base de plantes médicinales, de bouse de vache et de quartz ; celles-ci agissent énergétiquement pour l’équilibre du domaine ;
  • un travail qui tient en compte les influences du soleil, de la lune, des planètes et du zodiaque.

La viticulture biodynamique vise donc à la réhabilitation, la dynamisation et l’intensification de la vie organique au sein de l’environnement où vit la vigne. La démarche se concentre sur l’intensification des échanges entre la plante et son environnement que sont la terre et l’air. Ainsi, de meilleurs raisins sont obtenus, donc de meilleurs vins.

Pour les obtenir, il faut améliorer les relations naturelles entre le sol et les racines de la vigne d’une part. Et d’autre part, il s’agit des échanges entre le ciel et les feuilles. Ainsi, les vins biodynamiques sont supposés garantir une bonne expression du terroir. Acheter vin biodynamique, c’est donc reconnaître cette qualité. Un vigneron biodynamique est aussi à coup sûr un vigneron qui possède la certification en agriculture biologique.

Les avantages de vins biodynamiques

Pour un vin bio, le vigneron n’utilisera pas de pesticides, ni de cuivre et de soufre. Il se base essentiellement sur le calendrier lunaire pour travailler. Ainsi, dans ce vin, il y a une totale absence de résidus de pesticides. En outre, dans les vins bios, des sulfites limités sont utilisés soit durant différentes phases. Ainsi, ce taux limité évite ou donne moins de mal de tête. La différence dans les taux maximums utilisés est en fonction des couleurs et des labels. À partir d’un tel constat, il en ressort que les vins bios apportent un avantage pour la santé. Évidemment, il faut que ce soit dans une consommation modérée. D’ailleurs, le nombre de domaines viticoles biologiques ne cesse de croître pour la production de vins biodynamiques. Il est facile de reconnaître ces vins grâce à la certification Demeter depuis 1927. Un nouveau label baptisé Biodyvin est aussi apparu en 1995.

Pour les spécialistes, des recherches effectuées ont abouti à dresser les quelques qualités du vin biodynamique. Il s’agit de la pureté, la précision et la complexité aromatique, la fraîcheur, la verticalité, l’expression du terroir. Avec sa digestibilité, il tend à se différencier des vins conventionnels.

A propos de a.morel