Accueil / A vos fourneaux / La gastronomie traditionnelle italienne, l’amour de la famille

La gastronomie traditionnelle italienne, l’amour de la famille

Il est incroyable que des traditions et des festivals célébrant la nourriture aient lieu toutes les semaines, tous les mois, tous les ans, autant sur les grandes places des villes, que jusque dans les villages les plus reculés d’Italie.

L’union italienne autour de la gastronomie

Cela fait seulement cent cinquante ans environ que l’Italie s’est réellement unifiée (au départ, il s’agissait de vingt-sept états différents), grâce au bon vieux Garibaldi. C’est pour ça qu’il y a autant de variétés dans leurs modes de vie, leurs cuisines, leurs traditions et leurs dialectes. Et c’est pourquoi, en tant qu’amateur de bonne cuisine, on trouve ce pays si stimulant. C’est vrai quoi, la vérité, c’est que lorsque on est en Italie, on se sent Italien… Même si on ne parle que très peu la langue, on arrive à se débrouiller, et vous savez pourquoi ? Parce que, comme tous les Italiens, on aime sa famille, pour le meilleur et pour le pire, et parce que on a grandi entouré par la nourriture.

Les marchés italiens regorgent de nourriture

Si vous êtes au marché et que vous demandez au vendeur de fruits si vous pouvez goûter un de ses beaux raisins, il va reconnaître en vous quelqu’un d’attentif et il va vous respecter. Quand on se trouve devant l’étal de légumes du marché d’un petit village de Toscane, en train de vous faire servir par un papy débraillé, que vous lui dites que vous allez faire la cuisine pour des cueilleurs de raisins et il va tout de suite donner plein d’informations, par exemple que c’était beaucoup trop tôt pour cueillir le raisin parce que le Sangiovese n’était pas encore prêt. Si vos amis viennent juste de finir de récolter un merlot, plus rare, qui était bien mûr. Mais combien de pays pouvez-vous visiter où celui qui tient l’étal au marché a une connaissance aussi approfondie des produits locaux ? Si vous êtes en train de cuisiner un repas d’anniversaire pour une famille italienne dans les Pouilles et que vous demandez à une fillette de six ans, quelle viande elle aimerait… Elle vous demandera quelle pièce vous allez cuisiner. Elle vous indiquera alors qu’elle aimerait une entrecôte (qui ressemble à un T-bone), le meilleur morceau de l’animal selon elle. Elle vous expliquera que vous avez le droit d’utiliser du romarin sur la viande grillée, mais seulement du romarin, car c’est ainsi qu’on fait dans les Pouilles. Le romarin ne pouvait être utilisé que sur du poulet rôti et du bœuf grillé. Un point c’est tout. Venant d’une enfant aussi jeune, vous serez épaté !

Des techniques culinaires ancestrales

Il est fréquent de rencontrer des petites filles, qui préparent des orrechiette, des cappelletis et des fusillis, plus vite et avec plus de précision qu’aucun chef que vous pourrez rencontrer ! Vous tomberez amoureux de ces petites filles, non seulement parce qu’elles sont belles et adorables, mais parce qu’elles fabriquent les pâtes avec tellement de génie et qu’elles vous apprendront à faire quelques pâtes en leur compagnie. Vous pourrez vous assoir à côté des petites et en présence des grands-mères de plus de quatre-vingts ans… Ces dames ont fait des pâtes chaque jour de leur vie depuis l’âge de quatre ans. Si vous voyagez à travers ce pays, en travaillant, en mangeant, et ainsi vous rencontrerez des gens hors des sentiers battus. Vous trouverez la nourriture de la véritable Italie loin des clichés d’oliveraies et de citrons… Et en chemin vous serez en contact avec des pêcheurs, des familles de boulangers, des rues pleines de mammas fabriquant des pâtes fraîches pour tous ceux qui participaient au concours de pâtes sur la place du sillage. Vous ferez votre propre expérience de l’esprit italien, où la cuisine et sa dégustation sont des éléments incontournables de la vie familiale, quelle que soit la partie du pays dans laquelle vous vous trouvez.

A propos de a.morel

Vérifiez également

Les types de friteuses

Les frites, les frites, les frites et encore les frites. Presque tout le monde les …