Accueil / A vos fourneaux / Cuisine du monde / Une variété gastronomique à essayer pendant un voyage en Bolivie

Une variété gastronomique à essayer pendant un voyage en Bolivie

La cuisine bolivienne change d’une région à une autre. Sa gastronomie est issue d’un mélange que le passage des colons espagnols a laissé. Les indigènes africains y ont aussi joué un rôle important. D’où lui vient cette large gamme de plats relevés en épices et en condiments. Les recettes sont généralement préparées avec des pommes de terre, des céréales, de viande ou de lait frais. La Bolivie produit également une grande variété de pains, un vrai régal pour les amateurs de bon petit déjeuner.

La soupe, une entrée pas comme les autres

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la soupe est l’entrée traditionnelle de la Bolivie. Elle peut, entre autres, être le seul plat de la journée dans les cités populaires. La sopa de maní fait partie de la panoplie, un pot-au-feu à base de cacahuètes broyées. La viande, les légumes et les épices sont également mélangés au bouillon. Le chairo est un potage d’agneau, de bœuf et de charque (une viande salée et séchée). Il se démarque avec le chuño, des pommes de terre déshydratées. À Santa Cruz, le locro est préparé avec des cuisses de poulet, du riz et un œuf et des épices. Une autre spécialité insolite de la Paz et d’Oruro est le caldo de cardan et son effet aphrodisiaque. Son ingrédient principal est le bijou de famille du taureau.La lagua de choclo est un velouté de maïs, idéal pour les petits estomacs.

Une alimentation riche en apports nutritifs

Un voyage en Bolivie est une occasion de s’enrichir en protéines. Elle est connue pour l’élevage du lama dont la chair est réputée en gastronomie locale. Le cochon d’Inde ou lecuy est également très prisé, tout comme le cochon de lait ou lechón al horno. Il s’accompagne souvent de camote, des plantins ou bananes frits et des patates douces. Le sajta de pollo est un plat de poulet épicé frit, mélangé à des oignons, de l’ail et du cumin. Côté bœuf, l’anticucho fait office de kebab, avec les morceaux de cœur de bovin. Dans la capitale, le pique macho est un incontournable. Il est composé de carrés de rumsteak, de saucisses, de frites et de légumes. La saveur est relevée avec les oignons et une sauce tomate aromatisée de vinaigre et de bière. Le plat existe en version végétarienne, à base de poisson, le pique macho de surubi.

Des boissons pour tous les goûts

Alcoolisées ou pas, les boissons sont variées en Bolivie. La chicha est la plus célèbre du pays, préparée à base de maïs et de fruits. Selon sa fermentation, elle peut être très légère, mais aussi forte. La liqueur de vin de raisin est très répandue pour la composition de cocktail. Les passionnés de bons vins s’y régaleront grâce à l’arôme de ce breuvage. La Bolivie en exporte vers l’Europe et d’autres endroits, dont certains, sont très réputés dans le monde. Ceux qui préfèrent les sodas ne seront pas déçus par le cokaquina ou les jus. Celui du chirimoya, un fruit tropical, est parfait.

A propos de a.morel

Vérifiez également

Les meilleures destinations gastronomiques à faire une fois dans la vie

En général, le but d’un voyage en terre étrangère est de découvrir de nouvelles cultures, …