Accueil / A vos fourneaux / Bio / La carotte, une racine à mettre dans nos assiettes à chaque repas

La carotte, une racine à mettre dans nos assiettes à chaque repas

La carotte viendrait d’Afghanistan où la racine rouge y abonde toujours. C’est en la cultivant dans une terre fertile et sous un climat modéré que la carotte grossit et perd cette aigreur de son état sauvage. Elle devient alors comestible.

Nos belles racines rouges auraient plus de 10 000 ans ! La carotte a colonisé l’Asie, l’Afrique, l’Europe, le Moyen-Orient. On a même trouvé des traces de graines de carottes sur des sites préhistorique Suisses qui confirment la même chose.

Dès l’antiquité, les grecs et les romains reconnaissent les vertus thérapeutiques de la carotte, surtout pour l’acuité visuelle. En légumes elle n’était pas encore tel que nous la connaissons, mais présentait un cœur plutôt fibreux, pas très appétissant.

Au moyen âge, la carotte n’est pas considérée comme un aliment noble puisque peu couteuse. C’est seulement au XIIIème siècle qu’elle apparait dans des livres culinaires comme herbe aromatique. C’est au XVème que la France commence la culture de ce légume. Il faut savoir que la carotte orange est le fruit d’une intervention humaine… Oui avant elle était mauve, jaune ou blanche ! C’est la carotte de nos étals de marché, la plus vendue…

C’est en 1910 que l’on découvre le carotène et tous ses bienfaits, c’est pour cela que nous en consommons d’ailleurs. L’être humain utilise uniquement les choses qui peuvent lui apporter un plus sinon il le délaisse totalement… Avant cette date, la carotte servait d’aliment pour le bétail. Ils avaient au moins une nourriture saine en ce temps là J

Voyons-la de plus près

La carotte est un aliment alcalinisant, nutritif, reminéralisant et tonifiant.

Elle contient de l’aluminium, de l’arsenic, du calcium, du chlore, du cuivre, du fer, de l’iode, du magnésium, du manganèse, du nickel, du phosphore, du potassium, du sodium du soufre, du zinc

En vitamines, elle a ce qu’il faut :

B 1 – B 2 – B 3 – B 5 – B 6 – B 8 – B 9 – E – K et de la provitamine A

On consomme la carotte

  • Pour obtenir un meilleur rendement physique et intellectuel
  • Elle favorise la croissance et elle retarde le vieillissement.
  • La carotte nous protège du soleil, prend soin de notre peau, donc de notre beauté.
  • Elle est efficace contre les dermatoses également
  • On la consomme également en cas d’ulcère gastrique ou duodénal
  • Elle prévient l’insuffisance hépatique et biliaire mais également inflammations et les infections intestinales
  • Elle calme la diarrhée

Pour mieux bénéficier des caroténoïdes de ces racines d’une couleur orange

  • Consommez les carottes avec matière grasse, par exemple, un peu d’huile, des noix ou du fromage car les caroténoïdes sont des composés liposolubles.
  • Faites-les cuire car il semblerait que la cuisson augmenter également leur absorption

Maladies cardiovasculaires.

  • Des études chez les animaux ont montré que les animaux ayant consommé cette racine avaient une santé cardiovasculaire améliorée. On déduit donc que consommer ce légume ou son jus amélioreront la capacité antioxydante de notre corps. Ce n’est pas tout : cela augmenterait également le taux de vitamine E dans notre sang et contribue aussi à diminuer le cholestérol et les triglycérides du foie et de notre sang.

Bas du formulaire

Cancer

  • La consommation de carottes aurait des effets protecteurs contre le cancer du poumon. Allez voir la vidéo en lien plus haut et elle est efficace pour bien des choses apparemment.
  • Une étude effectuée auprès de plus de 120 000 femmes a conclu que celles qui consommaient de 2 à 4 portions de carottes par semaine présentaient 40 % moins de risque de souffrir d’un cancer du poumon comparativement à celles qui n’en consommaient pas. Avec une consommation de 5 portions ou plus, la diminution du risque atteignait 60 %.
  • Par ailleurs, une étude d’observation a permis de constater que les personnes qui consommaient 2 portions ou plus de carottes ou d’épinards par semaine avaient 44 % moins de risque d’avoir un cancer du sein que celles qui n’en consommaient pas.

La cataracte

  • Des études, qui n’en sont qu’au domaine de l’observation, ont conclu à la diminution des problèmes de cataracte chez les personnes possédant un taux de bêta-carotène et d’alpha dans le sang. Idem pour l’homme et la femme consommant le plus de lutéine et de zéaxanthine, tous ceci est dans la carotte.

Bas du formulaire

A propos de a.morel

Vérifiez également

cuisine-ilot-central-3_5563533

Pourquoi opter pour une fenêtre en aluminium?

P ourquoi opter pour une fenêtre en aluminium Au-delà de ses aspects esthétiques aux lignes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *